Journée 68 – La catastrophe

catastropheBonjour à toutes et à tous. 68ème journée qui fait suite à un week-end chargé niveau alimentation. Comme le dit le titre, c’est la catastrophe. D’accord, le titre est un peu défaitiste, mais je vais expliquer.

Commençons par samedi. La journée commence très bien avec un 118kg affiché par madame B, soit une perte de 500 g. Le samedi matin, c’est corde à sauter et c’était mon 3ème jour du programme. Le programme allant crescendo, je devais faire 10 minutes en enchaînant 15s de corde, puis 15s de repos. Et bien j’ai craqué à 8 minutes environ. J’étais dans le rouge niveau cardio et impossible d’aller plus loin. Je vais donc rester sur cette session jusqu’à réussir. La journée a continué avec un baptême, donc apéro très (trop) chargé, puis repas sous forme d’un buffet froid. Je n’ai pas du tout compter les calories, mais j’ai du en avaler par loin 3 millions. C’est ironique bien sûr, mais je pense que c’est juste énorme.

Le samedi soir arrive. A l’apéro, vu la quantité d’alcool déjà avalé le midi, j’ai passé mon tour pour toute la soirée. Mais le repas n’étais pas spécialement light. Une fois toute les petites choses de l’apéritif passé arrive le plat principal. C’était un plat préparé sur place par un traiteur dans des grands woks. Il y avait du poulet (baignant dans une sauce bien grasse), du riz, et des « légumes ». J’ai mis légumes entre guillemets car il y avait surtout des petits poids et du maïs, donc plutôt des féculents et du sucre. J’ai fait l’impasse sur le fromage et le gâteau, je n’avais vraiment plus faim.

Dimanche matin, je n’ai pas eu le courage d’affronter la balance. Direction le restaurant avec la famille de ma chérie. J’ai essayé de faire léger autant que possible. Un carpaccio de boeuf accompagné de riz et de haricot vert, et en dessert du fromage blanc et des fraises. Pas de vin, et un jus de tomate en apéritif.

Catastrophe niveau poids

Ce matin, je suis à 120.2 kg à la pesée, soit une reprise de 2.2 kg dans le week-end. Alors tout n’est pas noir pour autant. La première chose à prendre en compte, c’est que ces kilos frais sont « facile » à perdre. La seconde chose, c’est qu’avec la chaleur, l’alimentation du week-end bien plus salée qu’à mon habitude, j’ai gonflé. Ma balance faisant impédancemètre, mon taux hydrique a explosé et si j’en crois le résultat, la reprise est composée au 3/4 d’eau.

Catastrophe niveau physique

Tous les matins, sauf le dimanche, je fais de l’exercice physique. Soit des exercices de musculation, soit de la corde à sauter. Le lundi, c’est pectoraux et épaules. J’attaque mon programme par 4 séries de pompes. Au milieu de la seconde série, je ressens une douleur dans le genou. En 2013, j’ai eu un accident de vélo. Il s’en ai suivi une forte douleur dans le genou qui est passé au bout d’une année. Depuis, j’avais ressenti de la douleur une fois, puis une seconde aujourd’hui. Bref, j’arrête les pompes et je passe à la suite du programme. Sauf que quand on est allongé sur un banc pour faire un exercice style développé couché, les pieds sont au sol et les jambes servent à se stabiliser. Et avec ma douleur au genou, j’ai moins d’appui du côté droit. Le second exercice passe sans souci, mais sur le troisième, je commence a ressentir un tiraillement dans l’épaule droite. Forcément, comme je suis moins stable, je force plus de ce côté, et même sans être fortement chargé en poids, le mouvement n’est pas bon. J’ai préféré arrêter complètement la séance plutôt que de me blesser.

Le résultat de tout cela :

  • un gros retard sur mon objectif : j’ai plus de 3 kilos de retard sur le programme initial et cela sera très difficilement rattrapable
  • une pause forcée dans l’activité : je ne vais pas faire de corde à sauter de la semaine, et je vais zapper la séance de mercredi (les jambes). Je verrais si je fais celle de vendredi en fonction de mon genou

Voila, c’est un peu la catastrophe, mais il fait aller de l’avant. Les week-end chargé sont derrière moi, et la motivation est toujours là.

Stéphane

3 réflexions sur « Journée 68 – La catastrophe »

  1. Effectivement, tu as eu un week-end diététiquement chargé !!!!
    Mais bon, tu vas reprendre de bonnes habitues alimentaires avec le début de la semaine. Mollo sur le sport et concentre toi sur ton alimentation.

    Bon courage !!!!

Laisser un commentaire